Êtes-vous hypnoptisable ?

 

 

Oui vous êtes hypnotisable, oui vous pouvez être sous hypnose.


En fait la principale question est de savoir si vous êtes plus ou moins facilement réceptif à rejoindre l’état de transe hypnotique et jusqu’à quel point vous êtes en mesure de « plonger » en hypnose.


L’immense majorité des individus, de tous âges, est réceptive et sensible à la suggestion hypnotique.


La transe hypnotique est un phénomène totalement naturel que vous expérimentez tous les jours sans même vous en rendre compte. Souvenez-vous de la dernière fois où vous étiez absorbé par un film, une publicité télé, dans la lune, au volant de votre voiture…
La transe est un état de focalisation de l’attention, de réceptivité caractérisées par une augmentation de la suggestibilité d'accepter de nouvelles suggestions.


Les statistiques scientifiques révèlent que seulement 5% de la population n’est pas ou très difficilement hypnotisable. Les conditions ou éléments qui empêchent  la mise sous hypnose sont bien connus. 

En voici les principales raisons :
•    Consulter sous pression d’autrui et non pour soi.
•    La peur de perdre le contrôle de soi et/ou une mauvaise conception de l'hypnose thérapeutique.
•    Une déficience intellectuelle marquée.
•    Consulter en état d'intoxication (alcool, stupéfiant).
•    Une résistance psychologique particulière.
•    Vouloir à tout prix être hypnotisé.
•    Résister volontairement, être récalcitrant.

 

Quelles sont les conceptions erronées de l'hypnose thérapeutique ?
 L'hypnose est une forme de «sommeil» à mi-chemin entre le véritable sommeil et l’état d’éveil total. La personne hypnotisée se trouve dans un état de profonde voire très profonde relaxation tout en conservant en état d’attention et de concentration. On se maintient en état d’alerte, capable de bouger, de penser et bien entendu d’entendre.

Nombre de sérieuses recherches menées par des scientifiques ont démontré que le sommeil hypnotique ne correspond pas au sommeil habituel.
Le recours à un électroencéphalogramme, a permis qu'une personne hypnotisée ne produit pas le même tracé que celui d'une personne en état de conscience ordinaire, ni celui d'un sujet en état de sommeil normal. Force est d’admettre que l'hypnose et le sommeil sont réellement différents.
 
L'hypnose est-elle un état entièrement induit ou provoqué par l'hypnothérapeute ?
C'est en fait l’inverse. L'hypnose est toujours un état «d’auto-hypnose» puisqu'il se produit à l'intérieur du sujet. C’est la qui s'établit entre le sujet et l'hypnothérapeute qui déclenche le phénomène d’hypnose puisque l’hypnotiseur emploie des techniques permettant la mise en transe hypnotique.
 
Un hypnotiseur devrait-il être dynamique, énergique, disposer d’une personnalité charismatique, voire mystérieuse ?
Si c'était vrai, l'hypnose serait un duel entre la volonté du sujet et celle de l'hypnotiseur qui serait muni d'une volonté encore plus forte que celle du sujet. D'où le mythe de l'hypnotiseur au regard perçant comme dans l’hypnose de spectacle par exemple. Sachez bien que l’hypnose thérapeutique ou clinique n’est en rien un don mais relève de techniques pointues et éprouvées.


 

Prendre contact

Pour nous joindre ou prendre rendez-vous, veuillez nous appeler au 06 50 74 95 73 ou utilsez notre formulaire de contact.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Michel Largillière