Hypnose et bipolarité dans le 06 et le 83

 

 

Le trouble bipolaire ou trouble maniaco-dépressif, est une maladie psychiatrique à la fois traître et complexe décrivant une catégorie de troubles de l’humeur définie par l’oscillation anormale de l’humeur. Elle alterne entre des périodes d’élévation de celle-ci ou d’irritabilité (la manie ou dans sa forme la moins critique d’hypomanie), des épisodes de dépression profondes et périodes d’humeur normale (euthymie).

 

Le traitement des troubles bipolaires est basé sur une aide psychologique adaptée au patient, des médicaments psychotropes et antipsychotiques le plus souvent complétés par une psychothérapie ou encore une hypnothérapie. L’hypnothérapie commence à faire, de part les résultats satisfaisants obtenus, son entrée dans les établissements spécialisés ou les prescriptions suggérées.

 

La prévalence des troubles bipolaires n’est pas véritablement définie du fait du diagnostic souvent posé 8 à 10 ans après le début des troubles. Toute fois, il est estimé que 1 à 5% voire plus (tous troubles confondus) de la population est atteinte. Cela laisse à penser qu’en France par exemple, 650000 à plus de 3 millions de personnes seraient touchées !

 

Le trouble bipolaire est donc un trouble de l’humeur définit par une alternance anormale de celle-ci, alternance entre périodes d’euphorie et d’excitation ainsi que de dépressions.

Les hommes et les femmes sont touchés dans des proportions équivalentes.

60% des bipolaires sont concernés par un abus de substance notamment l’alcool.

Le risque de décès par suicide est de 10 à 15% pour les bipolaires de type I et de 15 à 20% toutes formes confondues, ce risque étant fortement diminué par une prise en charge adaptée.

Le trouble bipolaire occupe le 6ème rang parmi les maladies génératrices de handicap en termes de coût social et économique.

 

Ce que l’hypnose peut faire pour les troubles de l’humeur.

Attention, en aucun cas, elle peut remplacer un traitement médicamenteux et un suivi médical régulier.

Par contre, l’hypnose vous aider à sortir plus rapidement des épisodes dépressifs, mieux gérer les phases maniaques et hypomaniaques, compléter les consultations médicales, vous relaxer.

L’hypnose peut également, dans le cadre d’addiction ou de polyaddiction (addictions multiples) notamment et c’est l’addiction la plus fréquente chez les bipolaires la consommation abusive d’alcool, vous permettre de la diminuer (boire réfléchi, savoir dire stop) et dans certains cas atteindre l’abstinence.

 

 

Prendre contact

Pour nous joindre ou prendre rendez-vous, veuillez nous appeler au 06 50 74 95 73 ou utilsez notre formulaire de contact.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Michel Largillière