Hypnose et sommeil dans le 06 et le 83

 

 

L’hypnose dans le traitement des troubles du sommeil et l’insomnie provoquant le manque de sommeil.

L’insomnie est en premier lieu une plainte du patient. Il s’agit d’un symptôme : sommeil trop court, trop léger ou haché et de manière générale un sommeil insuffisant et peu réparateur ou encore peu récupérateur.

L’interrogatoire et l’examen du patient permettent de comprendre puis de classer en deux groupes principaux l’insomnie, en fonction de la cause initiale.

 

Les causes chimiques et organiques de l’insomnie :

Douleurs musculaires, osseuses ou viscérales qui perturbent tout ou partie du sommeil.

Troubles circulatoires des jambes entraînant fourmillements, crampes ou encore impatience qui empêchent l’endormissement naturel.

Apnées du sommeil qui provoquent des micros réveils et micros arrêt cardiaques (8,5% d’hommes entre 40 et 65 ans). Le risque d’infarctus ou d’AVC est significatif.

L’absorptions d’excitants : thé, café, alcool, amphétamines, vitamines C…

L’abus de somnifères, dont la dose augmente quand l’efficacité diminue.

Les causes liées à la pensée provoquant une insomnie.

Le stress émanant de conflits professionnels ou affectifs et, plus ponctuellement, avant un examen, un concours…

La dépression anxieuse, où l’insomnie n’est qu’un symptôme parmi les autres manifestations de la peur et de l’anxiété.

 

Comment l’hypnotérapie peut vous aider dans votre sommeil.

L’hypnothérapie est fortement indiquée dans le cas d’une insomnie du deuxième groupe et dans le sevrage progressif des hypnotiques.

L’insomnie est vécue dans ces cas comme un désir d’hypervigilance, contrôle de tout et de rien. Une hyperactivité intellectuelle qui ne laisse aucune place au répit et à la récompense d’un sommeil récupérateur. Un malaise chronique où le sommeil n’est plus un refuge : la peur de s’endormir, puis la peur de ne pas pouvoir s’endormir. Le manque de sommeil finit par provoquer un épuisement physique et psychique.

Les médicaments hypnotiques sont le pire remède qui soit parce qu’ils sont efficaces pour vous endormir. Ils font dormir de force. Les patients s’installent dans cette certitude de pouvoir dormir à coup sûr et finissent par préférer le déséquilibre stable causé par les médicaments à l’équilibre instable du vivant, un monde sans certitude.

L’hypnose est une thérapie très efficace pour les troubles du sommeil. De part la prise de somnifères, ce soin prend souvent l’aspect d’une cure de désintoxication présentant tous les symptômes du drogué en manque. Passé cette épreuve, la confiance revient peu à peu ainsi que le plaisir de se passer de médicament.

 

La technique d’hypnose utilisée vise à calmer l’anxiété par des suggestions de relaxation, puis à réaliser une véritable rééducation du sommeil. L’hypnose présente une parenté avec l’endormissement en ce qu’elle nécessite une isolation sensorielle : bruits, lumière, température, puis une détente psychophysique avant d’atteindre la léthargie déclenchant le sommeil naturel proprement dit.

La particularité de l’insomniaque étant justement de s’empêcher de dormir, d’entraver un processus naturel, il est prévisible qu’il tente de contrôler aussi le lâcher-prise sous hypnose. Il faut en être averti et rappeler que les suggestions ne nécessitent qu’un demi-sommeil pour être efficaces.

Après deux à trois séances d’hypnose, le traitement est poursuivi par l’apprentissage de l’autohypnose.

 

Au cours de la séance d’hypnose, il arrive que de nombreux détails viennent enrichir le syndrome d’insomnie. Il ne faut pas s’y arrêter.

Les souffrances du passé, les drames de l’enfance, les peurs sont des explications de l’installation du trouble du sommeil mais ne justifient pas sa persistance. L’hypnose fait appel à des processus d’adaptation qui vont au-delà pour rétablir des mécanismes naturels ou vitaux quels qu’aient été les problèmes rencontrés.

 

Pour obtenir un résultat satisfaisant et durable sur l’insomnie, les patients doivent avoir fait l’expérience pendant l’hypnose ou après de ce que signifie « tourner la page ».

 

 

Vous trouverez sur notre site, un certain nombre de réponses aux interrogations que vous pouvez avoir avant une consultation. Nous proposons différents types de thérapies suivant les besoins de nos patients. Notre équipe peut vous aider à mieux comprendre votre façon de réagir et à accepter que votre passé comme votre environnement aient des répercutions sur vos attitudes présentes.

Prendre contact

Pour nous joindre ou prendre rendez-vous, veuillez nous appeler au 06 50 74 95 73 ou utilsez notre formulaire de contact.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Michel Largillière